La Commune de Billom fera partie des "Petites Villes de Demain" !

L'Etat a annoncé les villes sélectionnés le 11 décembre, et Billom fait partie des 1 000 heureuses communes choisies pour le dispositif des Petites Villes de Demain. Les communes de moins de 20.000 habitants pouvaient présenter leur candidature, afin de bénéficier des dispositifs de l'Etat. La Commune et la Communauté de Communes vont pouvoir bénéficier d'un soutien à l'ingénierie et d'accompagnements financiers.

Le territoire s'est porté candidat à l'automne après avoir fait l'analyse des moyens mis à disposition. En tant que chef-lieu de canton, Billom porte des charges de centralité importantes en accueillant une partie importante des commerces et des services. De nombreux projets d'aménagments ont été lancés, notamment avec des études, pour renforcer le dynamisme du centre-ville autour de ces services, de son offre commerciale, de la revitalisation de l'habitat en centre-ville. Néanmoins, il manque des moyens humains, avec des personnes en capacité d'apporter une expertise en matière d'ingénierie. Des moyens financiers sont aussi nécessaires afin de bénéficier d'un effet levier et de permettre le développement de ces projets dans le budget.

La candidature de Billom a donc été présentée, à la fois par la Commune en tant que ville centre et par la Communauté de Communes, permettant de travailler aussi sur l'ensemble du territoire de Billom Communauté. Billom a été identifiée comme un des pôles de vie sur le territoire du Grand Clermont. Son rôle à l'échelle de l'agglomération est reconnu. De manière complémentaire, le territoire est aussi la porte d'entrée du Parc Livradois Forez avec une partie plus rurale, plus agricole.

Les projets à l'échelle du territoire ne manquent pas. Et c'est parce qu'ils sont en phase opérationnelle que la candidature a paru pertinente et été sélectionnée. Parmi les moyens accordés, le recrutement d'un chef de projet sera pris en charge à 80 %. Ce sera l'occasion d'avoir un expert entièrement dédié au pilotage des projets, dans l'une des premières étapes.

Pour la mise en place, une évaluation des projets locaux dressera l'esquisse des priorités, qui devront produire des effets réels sur les habitants et contribuer à la revitalisation du centre-bourg. Certains d'entres eux sont déjà clairement identifiés sur le projet de territoire. L'habitat, pour lequel une OPAH est déjà engagée, sera au cœur de la réflexion afin de lutter contre la vacance, les logements indignes, l'accessibilité. Le thème du commerce pourra être abordé afin de mesurer son évolution sur le centre-bourg de Billom et les actions à définir pour péreniser son activité. Le projet d'un centre de santé fait partie des solutions opérationnelles pour garantir l'offre de soin en médecine de ville et pour l'hôpital. Sur la question des mobilités, la desserte entre Billom et Clermont-Ferrand fait partie des demandes récurentes et une réflexion sur la réouverture de la ligne ferroviaire est engagée.

Les projets retenus bénéficieront de l'expertise de l'Etat, de ses agences, comme de tous les organismes partenaires du dispositif. La Chambre de Commerce pourra par exemple apporter son analyse sur la situation des entreprises du territoire. Billom disposera de six ans pour développer son projet et aboutir.

pvd.png