Opposition municipale

Groupe Billomois Réveillons nous….

La majorité municipale serait elle devenue économe ou nous cacherait-elle quelque chose ?

Voici un peu plus d’une année, Monsieur le Maire et son adjointe en charge du dossier, nous présentaient le projet,
issu de leurs promesses de campagne, de réalisation d’un Pôle Petite Enfance. Un projet que nous avions qualifié à
l’époque de pharaonique ; plus de 7,5 millions d’Euros… Nous apprenons aujourd’hui, par hasard, sans consultation
du Conseil Municipal, le lancement du concours de maîtrise d’oeuvre pour un pôle enfance, chiffré à 3,6 millions pour
sa première tranche et sans tenir compte des nécessaires réseaux et aménagements urbain de voiries...

Que s’est-il passé entre ces deux temps ? Le coût exorbitant ayant fait fuir la communauté de commune avec le RAM ainsi que la crèche associative, le pôle petite enfance est devenu une modeste Ecole Maternelle. Ce qui nous avait été présenté comme l’espace futur du regroupement des activités liées à la petite enfance (crèche, RAM, Maternelle, ASLH, cantine) justifiant ainsibsa situation Chemin de La Croze et son coût, devient un simple projet de délocalisation d’un bâtiment qui aurait mérité une étude plus approfondie de son adaptation, d’autant qu’il est promis aux associations, obligeant à des travaux d’accessibilités. On fait du neuf au détriment de la réhabilitation de l’ancien. On nous a déjà fait le coup avec un collège…Le projet prévoit une déclinaison en plusieurs temps qui devraient s’additionner. Cadeau empoisonné pour les billomois et pour la prochaine municipalité qui devront payer deux fois, la construction d’une nouvelle maternelle et la réhabilitation de l’ancienne ?

Peut être que le financement de ce projet sera possible grâce à la nouvelle trouvaille de la majorité municipale ? L’instauration de la double peine avec la mise en place d’un nouvel impôt, la taxation des logements non occupés. En clair, tout propriétaire billomois qui ne trouverait pas de locataire serait assujetti à payer cette nouvelle taxe (taxe d’habitation sur les logements vacants). Cette mesure est présentée comme devant avoir un effet incitatif pour les propriétaires de logements vacants… Certes, il existe beaucoup trop de logements vides et quelques uns en très mauvais états à Billom et nous devons avoir une politique incitative pour la réhabilitation des logements, mais où sont les possibles locataires...? Pour attirer de nouveaux habitants, Il serait sans doute plus utile de commencer par le début, en consacrant notre imagination, notre temps et notre énergie à rendre notre commune plus attractive, en développant entres autres, les transports en commun, en attirant de nouvelles entreprises créatrices d’emplois et en soutenant le commerce local…, que de mettre en place une mesure d’inspiration idéologique.

Ils sont majoritaires, ils ont le pouvoir de décision… !

Vos élus, Patrice Royet, Stéphanie Enous, Jean Jallat, Hélène Simonini, Arnaud Pousset


Groupe Billom pour tous.

Pour l’équipe Billom pour Tous, Emmanuelle BELETTE

Aucun texte communiqué.